« Les dirigeants les plus engagés dans la RSE sont les plus convaincus de l’intérêt économique de cette démarche. En effet, pour devenir un levier de compétitivité, la RSE doit être portée au cœur de l’offre et de l’organisation »

Ce constat est l’un des nombreux enseignements tirés de l’étude BPI France – Le Lab, parue le 12 mars 2018, qui a été réalisée sur la base des réponses de 1154 dirigeants de PME et ETI.

On y apprend aussi que si la moitié des dirigeants affirme avoir mis en place une démarche RSE, seulement un quart l’a fait de manière structurée. Pourtant, seule une démarche RSE assortie de responsabilités, d’indicateurs et d’objectifs bien définis permet d’aboutir à des résultats concrets.

Comme l’explique Marc Jacouton, Président de RSE Développement, l’heure n’est plus au « pourquoi » d’une démarche RSE mais au « comment » : la majorité des dirigeants sont convaincus de l’intérêt sociétal et économique de la RSE, mais peu d’entre eux ont vraiment les outils en main pour se lancer efficacement.

 

L’ensemble de l’étude est disponible sur le site de BPI France.