Volonté et bon sens des agriculteurs, soutien public et demande en hausse, la recette gagnante pour faire de notre région Provence-Alpes-Côte d’Azur la championne du bio.

Lire l’article de La Marseillaise.